Mes petits bonheurs du dimanche

Mes petits bonheurs de la semaine – Dimanche 03 février

Dimanche ! Je te partage mes petites joies de la semaine !

*** VU ***

Lundi matin, alors que nous nous promenions au centre-ville avec Bouddha et Monsieur N, ce dernier me demande si j’ai une pièce. Il veut la donner au S.D.F qu’on vient de croiser. Je sors un peu de monnaie et reste en retrait. Monsieur N lui tend la pièce et une petite discussion naît entre eux. J’ai vu un sourire franc se dessiner sur les lèvres de ce monsieur et la tristesse de mon fils se transformer en petite générosité.

Mardi matin, lors d’une balade avec Bouddha, nous avons croisé deux petits écureuils roux trop mignons, les pattes remplies de provisions. Peut-être la maman et son bébé qui se promenaient aussi…

 

 

*** LU ***

livres

« La dépression est la récompense que nous obtenons de notre conformité. », Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs) de Marshall B. Rosenberg.

« Le contraire de « libre », ma petite souris, ce n’est pas « captif », c’est « obéissant ». », Les plus belles histoires d’amour du monde de Baptiste Beaulieu.

Ces phrases ne m’ont pas réellement fait sourire mais elles ont résonné très fort en moi. Et quand on lit quelque chose qui touche à nos valeurs ça secoue le coeur. C’est une sensation qui m’est agréable et qui me rappelle combien ce que je ressens compte vraiment.

Une lettre d’amour de mon mari retrouvée en faisant du rangement. Que d’émotions devant les mots de celui qui n’était alors qu’un lycéen mais croyait autant en nous que moi. Notre histoire s’annonçait compliquée Avec le recul ça rend chaque mot encore plus beau.

*** ENTENDU ***

Mardi matin, alors que Bouddha et moi nous promenions dans les allées sans voiture de notre grand quartier, un troupeau de chevaux est passé. Tout était calme. Le bruit des sabots sur le bitume formait une douce mélodie et embellissait l’atmosphère froide mais vivifiante.

Jeudi, lors de notre pause méridienne en tête à tête, Monsieur S m’a épatée :
…  » – Maman tu sais quand le S rencontre le A ça fait SA, quand il rencontre le E ça fait SE. Et si il rencontre le I ça fait SI. Avec le U ça fait SU et avec le O ça fait SO comme dans mon prénom !
– Oui c’est vrai ! Tu as appris ça à l’école ?
– Oui c’est les grands et moi j’entends. Tu sais bien que j’écoute tout ! Et quand le R rencontre le A ça fait RA (etc…) »
Monsieur S a fini par lire mon prénom… LO.LI.TA.
Je me rappelle avoir été si émue lors des premières lectures de Monsieur N. Ca sera bientôt au tour de Monsieur S de s’approprier les mots écrits. Que le temps passe vite mais quel bonheur de les voir grandir.

« Que dit une imprimante dans l’eau ? – J’ai papier ! » J’adore les blagues nulles. Ca me fait tellement mais tellement rire ! D’ailleurs, si t’en connais, partage les en commentaire… je suis adepte de l’humour Carambar !

 

*** BONUS ***

De 2013 à 2017 nous avons dû nous éloigner pour vivre 70 kilomètres au sud de notre ville actuelle qui est aussi notre ville de naissance et de coeur. Là-bas j’ai rencontré de belles personnes… Une femme en particulier, devenue mon amie. Samedi soir elle et sa petite famille sont venus dîner à la maison. Même si nous échangeons tous les jours par sms se revoir après plusieurs mois fut un plaisir immense. Nos aînés, ayant fait naître notre amitié, étaient également ravis de ces retrouvailles. Quelques heures de partage qui ont réchauffé mon coeur.

joie

Ces deux dernières semaines j’avais écrit la douceur des petits moments lorsqu’ils se présentaient à moi. Le billet du dimanche fut donc très facile à écrire. Cette semaine je n’ai rien noté et voilà deux heures que je me remémore ma semaine pour y retrouver mes sourires… Ca confirme que le quotidien avale les jolis instants et qu’il faut en prendre soin pour qu’ils existent plus longtemps.

 

Et toi, tes petites joies de la semaine ? Tu me racontes ?

5 réflexions au sujet de “Mes petits bonheurs de la semaine – Dimanche 03 février”

  1. J’ai un petit bonheur de tous les jours : le rire des personnes qui nous sont proches… Parfois j’arrête le temps dans ma tête pour me repasser ces moments. Ça peut être une blague pourrie comme tu les aimes tant Lolita 😉 (d’ailleurs je suis nulle pour les raconter 😂), un regard qui dit « je vais faire une connerie mais je sais pas encore quoi » ou encore des conversations entendues au hasard et qui déclenchent l’hilarité générale. C’est ce que j’aime dans le rire. C’est imprévisible et sincère quand c’est vrai. Oui, je sais il en faut peu pour être heureux… 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Tu savais que les griffes n’existent pas …..
    C’est un cou monté ….
    Petit sourire de dimanche ma poule cruchotte qui tape à ma porte fenêtre et qui rentre visiter la maison
    Bonne semaine

    Aimé par 1 personne

    1. Non pourquoi mon téléphone n’écrit jamais ce que je veux
      Rectifiée : LES GIRAFES, au lieu des griffes.
      Enfin ça fait sourire ça aussi

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s